Optimiser l’isolation thermique des combles aménagés

46 Likes comments off

L’isolation des combles est une étape essentielle lors de la rénovation d’une maison, permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie. En effet, les combles aménagés mal isolés sont responsables de près de 30% des pertes énergétiques d’un logement. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques pour optimiser l’isolation thermique de vos combles aménagés.

Sommaire

Les matériaux isolants adaptés aux combles aménagés

Il existe plusieurs types de matériaux isolants pouvant être utilisés dans les combles aménagés. Voici certains d’entre eux :

  • La laine minérale : Il s’agit d’un isolant traditionnel et efficace, disponible sous forme de rouleaux ou de panneaux.
  • Le polyuréthane : Ce matériau synthétique est généralement vendu en panneaux rigides, offrant une bonne performance thermique et phonique.
  • La ouate de cellulose : Issue du recyclage du papier, cette solution écologique est très performante pour l’isolation des combles aménagés.
  • Le liège expansé : Naturel et résistant, il offre une excellente isolation thermique et acoustique.

Votre choix dépendra de vos besoins, de votre budget et de l’espace dont vous disposez. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour sélectionner le matériau adapté à votre situation.

L’épaisseur des isolants : un critère important

Pour profiter d’une isolation thermique optimale, il est primordial de prendre en compte l’épaisseur des matériaux isolants. En effet, plus l’isolation est épaisse, plus elle sera performante. Voici quelques recommandations :

  • Pour la laine minérale, prévoyez une épaisseur comprise entre 20 et 30 cm.
  • Le polyuréthane et le liège expansé doivent être posés en couches successives de minimum 12 cm d’épaisseur.
  • La ouate de cellulose nécessite une épaisseur d’environ 25 cm pour atteindre une performance maximale.

Veillez toutefois à adapter l’épaisseur en fonction des contraintes techniques et architecturales de votre logement.

Les différentes techniques de pose

Selon les matériaux choisis et la configuration de vos combles, plusieurs techniques de pose peuvent être envisagées :

1. L’isolation par l’intérieur

Cette méthode consiste à poser les matériaux isolants directement sur la face intérieure des murs, du plancher ou du plafond. Elle présente l’avantage d’être moins coûteuse que l’isolation par l’extérieur. Plusieurs techniques sont possibles :

  • L’isolation en rouleaux ou panneaux : Les matériaux isolants sont fixés aux murs, au plancher ou au plafond à l’aide de rails métalliques.
  • L’isolation soufflée : La ouate de cellulose est projetée dans les combles à l’aide d’une machine spécifique, recouvrant l’ensemble de la surface. Cette technique est particulièrement adaptée aux combles difficiles d’accès.

2. L’isolation par l’extérieur

Cette méthode consiste à poser les matériaux isolants sur la face extérieure des murs, du toit ou du plancher. Elle offre une isolation thermique et phonique optimale, mais nécessite souvent des travaux plus importants que l’isolation par l’intérieur. Pour découvrez les différentes techniques possibles, il est préférable de consulter un professionnel.

Les aides financières pour optimiser votre isolation thermique

Sachez que plusieurs dispositifs peuvent vous aider à financer vos travaux d’isolation des combles aménagés :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : Ce dispositif permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour vos travaux d’isolation.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : Ce prêt sans intérêt vous aide à financer vos travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation des combles aménagés.
  • Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : Sous conditions de ressources, l’Anah peut vous accorder une subvention pour réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement.

Renseignez-vous auprès des organismes compétents et n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel pour monter votre dossier.

Bon à savoir :

Notez que depuis janvier 2020, il est obligatoire de remettre un diagnostic de performance énergétique (DPE) lors de la vente ou de la location d’un logement. Une bonne isolation des combles aménagés contribue ainsi non seulement à diminuer votre consommation d’énergie, mais également à valoriser votre bien immobilier.

Ainsi, en suivant ces conseils pratiques, vous pourrez optimiser l’isolation thermique de vos combles aménagés et profiter d’un meilleur confort tout en réalisant des économies d’énergie significatives.

Tu pourrais aimer

A propos de l'auteur: